Pourquoi une enquête hirondelles ?

Plus encore que le coucou, les hirondelles sont associées au retour de la belle saison. Depuis toujours, elles sont considérées comme des animaux utiles, élégants et familiers. Faciles à reconnaître, peu farouches, très démonstratives, migratrices, vivant près de l’homme, les hirondelles constituent un sujet d’enquête participative idéal auprès du grand public.

De bons indicateurs

Par leur mode de vie, les hirondelles constituent de bons indicateurs biologiques. A titre d’exemple, l’état de santé des colonies révèle la disponibilité en plancton aérien et indirectement les secteurs les moins altérés par les pesticides et la pollution.

 

Le statut des hirondelles

Les hirondelles ont connu un dramatique déclin depuis le milieu du 20e siècle malgré leur statut de protection réglementaire. La tendance demeure préoccupante actuellement avec une évolution défavorable depuis 1989 : -41 % pour l’Hirondelle de fenêtre et -12 %pour l’Hirondelle rustique (Graphiques ci-contre, source: MNHN, 2010).

 

Espèces visées par l’enquête

Cette enquête vise les trois espèces d’hirondelles les plus largement répandues à l’échelle nationale : Hirondelles de fenêtre, rustique et de rivage.

Les observations de sites de reproduction d’Hirondelles rousselines et des rochers pourront être collectées, mais ces espèces ne feront pas l’objet de prospections ciblées au niveau national.

 

Objectif de l’enquête

L’enquête hirondelles vise à cartographier la répartition des populations d’hirondelles sur le territoire métropolitain et, dans la mesure du possible, à évaluer l’état de santé des populations. En ce sens, l’enquête contribue à l’Atlas des oiseaux nicheurs de France métropolitaine.

C’est aussi le moyen pour les associations de protection de la nature de lancer une importante enquête participative auprès du grand public et de le sensibiliser, via les hirondelles, à la protection de la nature.

Un des intérêts de l’enquête hirondelle réside dans la collecte d’un important réseau d’observateurs, susceptible d’être activé chaque année pour apporter des données de comptage annuel sur un lot de colonies témoins. Ce suivi permanent permettrait la constitution d’un réel observatoire des hirondelles, et tout particulièrement des Hirondelles de fenêtre.

Potentiellement, ce réseau d’observateurs pourra être sollicité à l’occasion d’autres enquêtes participatives, ou prendre une part active dans la vie des bases de données naturalistes en ligne.

 

Comment s’articule l’enquête ?

L’enquête hirondelles repose sur trois volets complémentaires :

  • une enquête participative visant le grand public et ciblant l’Hirondelle de fenêtre. Il s’agit de collecter toutes les informations relatives à la présence de colonies de reproduction
  • une enquête plus ciblée, visant à dénombrer de façon exhaustive tous les couples nicheurs d’Hirondelles rustique et de fenêtre dans 5 communes par département et par an.
  • enfin, une enquête visant l’inventaire et le dénombrement complets des colonies d’Hirondelle de rivage.