Mieux cohabiter ensemble

Les hirondelles vivent au plus près de nous ! Pour permettre une cohabitation harmonieuse, différentes solutions existent ! Planchettes de protection, nids artificiels, … quelques éléments pour vous permettre de cohabiter facilement !

 

 

Nids artificiels (© G. Pechikoff / LPO)

Les ambassadrices du printemps vivent sur nos habitations ou dans nos bâtiments, ainsi, les changements de nos pratiques architecturales les affectent de près. Vous trouverez ici quelques solutions pouvant faciliter notre cohabitation.

Vous réalisez des travaux sur votre maison ?

Les travaux qui affectent le plus les hirondelles sont les ravalements de façades et les réfections de toitures, surtout s’ils sont réalisés en période de reproduction (soit entre mars et septembre). Souvent, lors de tels travaux, les nids, considérés comme gênants sont détruits. Il faut savoir que les hirondelles sont des oiseaux intégralement protégés (plus de renseignements dans l’article : Statut juridique des hirondelles ), il est ainsi interdit de porter atteinte aux individus comme à leur habitat.

Des solutions simples existent:

  • privilégiez l’automne ou l’hiver pour réaliser de tels travaux, les nuisances seront ainsi moindres.
  • préserver les nids d’hirondelles en les protégeant au moment de la mise en place du nouveau crépi ou du nouvel enduit. Cela est facilement réalisable !
  • si les travaux sont réalisés hors de la période de reproduction et que les nids ne peuvent pas être conservés, compensez leurs destructions par l’installation de nids artificiels (en vente à la Boutique LPO ). Ils seront appréciés par les oiseaux lors de leur retour de migration !

Vous rénovez votre habitation ?

Les pratiques actuelles visent à rendre nos habitations les plus hermétiques possible. Cependant, les hirondelles rustiques nichent à l’intérieur des bâtiments agricoles ou des garages, il est donc facilement compréhensible que l’on souhaite fermer ce genre de constructions ! Mais il faut savoir qu’une simple ouverture d’environ 15cm sur 5cm leur permet d’avoir libre accès à leur lieu de nidification tout en garantissant une certaine sécurité à vos installations ! Pensez-y lors des travaux !

 

Porte de garage aménagée pour le passage
d’hirondelles rustiques (© J.J. Lallemant / LPO)

 

Un nid s’est installé chez vous et les fientes vous gênent ?

En période de reproduction, les nids sont sources de salissures. Les fientes des oisillons tombent au sol et, selon l’emplacement du nid, peuvent générer une nuisance. La pose d’une simple planchette environ 50cm sous le nid vous protègera de ces désagréments !

Planchette de protection installée sous un nid (© M. Poitevin)

 

Vous souhaitez aider les hirondelles ?

La pose de nichoirs artificiels peut être une solution. Il en existe de différents types, cependant certaines règles doivent être observées pour augmenter ses chances d’occupation !

Penser que l’on peut attirer les hirondelles n’importe où par la pose d’un nid artificiel est illusoire ! Les hirondelles de fenêtre étant des oiseaux coloniaux, il est important de ne les installer qu’à proximité d’une colonie (< 400m). De plus, l’espace devant le futur nid doit être dégagé, pas d’arbres, ni de murs trop près. Une hauteur suffisante semble également nécessaire. Naturellement, les hirondelles de fenêtre installent leur nid haut sur les habitations, il est donc nécessaire de respecter cette condition pour voir vos nichoirs occupés un jour ! Enfin, une condition importante: les nids artificiels devront être placés sous une corniche présentant un débordement important. Cela protègera les nids des intempéries et des trop fortes chaleurs.

Même dans le cas où toutes ces conditions sont respectées, il se peut que vos nichoirs ne soient pas occupés la première année. Attendez quelques temps, les hirondelles du voisinage finiront bien par venir le visiter !

Nids artificiels occupés (© F. Croset)